21 mars 2013

Sursaut

« Sursaut » Montpellier 2020 (Editions Talaia)   D’emblée, sur la couverture, le cadre est fixé : le titre de la brochure s’accompagne de cette utile précision, « une métropole à la recherche de nouvelles ambitions ». C’est en effet, me semble-t-il, dans ce cadre-là que doivent être réfléchies les perspectives d’une cité qui se situe au cœur d’un ensemble dont le développement appelle des réponses aux cohérences collectives. A ma connaissance, le mouvement initié par l’association... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mars 2013

COMEDIE (108)

L’ère de la surabondance. La surabondance des papabili. En quelque sorte. Puisque Dédé la Science sort à son tour des fourrés qui cernent les tours de la forteresse où siègent les Conseillers Généreux. Le voici, ce cher Dédé la Science, quasiment candidat. Outré qu’il est de constater que l’ambiance délétère qui prévaut du côté de l’Hôtel de Ville risque fort de déboucher sur une catastrophe. Un constat que je partage. Mais est-il, lui, le mieux à même de redonner consistance à un parti socialiste en voie de décomposition fort... [Lire la suite]
06 mars 2013

COMEDIE (107)

Mercredi 6 mars. Neuf heures et quelques minutes. Halles Castellane. Où j’effectue mes emplettes quotidiennes. En l’occurrence : trois poireaux, une rougette, deux kiwis, deux oranges sanguines. Les Halles sont quasiment désertées. Normal : il pleut sur Montpellier. Une pluie de printemps, c’est vrai, mais tout de même de la pluie. Laquelle répugne au montpelliérain de vieille souche. Alors qu’elle réjouit le vieil ardennais qui en son for intérieur pense à l’imminente pousse des premières asperges sauvages. La... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mars 2013

COMEDIE (106)

Ils sont donc trois. Trois prétendants. Un cadavre politique, celui de notre Hélène, cadavre inhumé au lendemain de la folle aventure initiée rue de Solferino et qui s’était conclue par un désastre lors des élections régionales. Un cadavre qui, de toute évidence, ne ressuscitera pas. Phiphi. Phiphi qui se considère comme le dauphin légitime, ce que conteste avec une véhémence fraternelle ce cher Dédé la Science. Phiphi rangé sous l’autoritaire bannière du Contrevallseur. Le Tout Petit Bonhomme. Celui-là même qui grenouilla... [Lire la suite]
14 février 2013

COMEDIE (105)

Antoine Guiral a enquêté sur le théâtre des guerres intestines (quoique fraternelles) qui préludent à l’élection du prochain Echevin de la bonne ville de Montpellier. Le résultat ? Une quasi pleine page dans l’édition du 14 février de Libé. Une pleine page destinée à un lectorat parisien. Car ici, entre Paillade et Comédie, voilà belle lurette que les montpelliérains de gauche assistent consternés au délitement de ce qui fut l’œuvre de l’Immense Disparu. L’œuvre politique, comme de bien entendu. Laquelle s’était jusqu’alors... [Lire la suite]
08 février 2013

COMEDIE (104)

Du prévisible ! Voici que les machineries de la virtualité sont désormais utilisées pour informer les usagers qui en disposent des stations où s’effectuent des contrôles sur les lignes de tramway. Je ne m’en offusque pas, tant j’estime dérisoire ce jeu stupide instauré par la direction de nos transports prétendument publics. Je revendique en effet et depuis fort longtemps l’instauration d’autres modalités relationnelles entre les usagers et l’entreprise, laquelle se contente d’une démarche répressive. Quelque chose que l’on... [Lire la suite]
30 janvier 2013

COMEDIE (103)

Exit le Pizzaïophage ! Les socialistes zhéraultais se sont dotés d’un nouveau chef. Une désignation dont je ne les blâme pas. Le tout jeune commandant en chef vient de promulguer son premier édit d’importance : la désignation par les militants, à Montpellier, de la tête de liste socialiste pour les élections municipales de mars 2014. Fort bien.   Cette désignation relève en effet de la seule responsabilité de ces militants. Certes, les conseilleurs ne sont les payeurs. Mais il me semble tout de même qu’il serait... [Lire la suite]
16 janvier 2013

COMEDIE (100)

Le Tout Petit Bonhomme a bien failli péritoniter. Le pourrissement fatal d’un infime morceau d’intestin, par ailleurs sans vocation particulière. Si ce n’est de provoquer des désagréments. Le Tout Petit Bonhomme a survécu. Grâce soit rendue aux médicastres. Il a repris ses activités. Il a même lapsussé lors de l’une de ces cérémonies au cours desquelles l’Agglomération régale à bon compte des cohortes de crève la faim. Ne s’est-il pas  autoproclamé « maire de Montpellier » ! C’est du moins ce que relata un... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 décembre 2012

Cochons de payants

Les Tamistes ne font pas dans la dentelle. Du moins à l’égard des retraités. Le 26 décembre, je me présente à l’agence sise dans la proximité de la gare afin d’y renouveler mon abonnement annuel. Je m’entends signifier par le préposé que les règles du jeu ont été modifiées : le paiement du dit abonnement ne s’étalera plus sur douze mois mais sur six mois ! Les retraits mensuels, et pour ce qui me concerne, passeront de 23 à 49,92 euros. Soit donc un débours annuel qui passe de 256 à 269,52 euros. L’augmentation est... [Lire la suite]
23 novembre 2012

COMEDIE (97)

Ouf ! Le moins pire l’a emporté. Chez les socialistes héraultais. Un score sans appel : 57% contre 43%. Les sbires, les spadassins qui servirent le Pizzaïophage voient capoter leur rêve de continuer à régner sur une fédération qu’ils considéraient comme leur chasse gardée. Une forteresse derrière les murs de laquelle ils dénaturèrent durant tant d’années l’action politique. Magouillardises et autres vilenies furent leur lot quotidien. Fussent-elles soutenues et approuvées par le sénateur-maire de Dijon qui continuera... [Lire la suite]