11 septembre 2014

Salvador Allende

                  11 septembre 1973. Des temps si lointains qu’ils paraîtront vides de sens pour les plus jeunes de mes lecteurs. Il est en effet de bon ton d’évoquer, lorsque l’on fait mention de ce jour si particulier, l’effroyable tragédie dont New-York fut le théâtre. Mais moi, je m’entête, je m’obstine. C’est à toi que je pense, Salvador, lorsqu’à la une de mon journal ou sur l’écran de la machinerie informatique s’écrit cette date-là. 11 septembre. Voilà donc 41 ans. ... [Lire la suite]
08 septembre 2014

Comédie (177)

Nanard s’en est venu jusqu’à Montpellier où il a accompli ce qui s’apparente à un minimum syndical. En premier lieu, serrer la main de Phiphi. En second lieu, formuler des promesses qui ne coûteront rien à l’Etat. 25 flics supplémentaires ? A peine de quoi combler les départs à la retraite et les mutations réclamées à corps et à cris par des natifs de lointaines et septentrionales provinces. Mais Phiphi ayant exprimé une satisfaction toute personnelle, je ne ferai pas la fine gueule. Le déjeuner républicain auquel... [Lire la suite]
04 septembre 2014

Cohérences

                                      Ah la belle, la vertueuse indignation ! Que je partage. Oui, les ignobles attaques contre Najat Vallaud Belkacem, les répugnantes couvertures des hebdomadaires acoquinés à l’extrême-droite, les dégueulis qui s’insinuent un peu partout sur le Net, oui, tout cela est intolérable, indigne d’une démocratie. Mais lorsque dans la Jofrinette de ce jour, Lolo accuse avec une... [Lire la suite]
03 septembre 2014

Vivement la droite!

Vivement la droite ! N’importe lequel des prétendants, Alain ou Nicolas. Je m’en contrefous. La farce n’a que trop duré. Mon suffrage en faveur de François n’impliquait pas un blanc-seing accordé à ca falot personnage. Il exprima une condamnation sans aucune ambiguïté contre la politique réactionnaire conduite par Nicolas. Mieux encore, il accorda du crédit à l’engagement formulé à haute et intelligible voix par l’auteur (méconnu) du « Changer la gauche » : engager le combat contre la finance. De reniement... [Lire la suite]
02 septembre 2014

Parlé faux

J’ai beau fouiller, trifouiller, je ne trouve rien. Rien d’autre que les errements habituels, les formules vides de sens, la phraséologie concoctée par des conseillers en communication dont le propos se résume dans une formule lapidaire : « Parler pour ne rien dire ». La farce se joue entre quelques médiocres comédiens sur une scène en voie de délabrement irréversible. Un arriviste notoire, qui en rajoute dans le débraillement dominical, déclame la tirade des amours à géométrie variable, avant-hier devant des... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2014

Comédie (176)

Je m’inquiète. Phiphi, qui mania l’équerre et le compas, aurait-il désormais perdu le contrôle de son soi ? J’ai visionné le reflet de l’étrange et infantile spectacle. Afin d’être certain que mon informateur n’avait pas tenté de me faire prendre les vessies pour des lanternes. Que nenni ! Phiphi a singé (plus qu’imité) Loulou mais aussi (paraît-il) Djorgedebeulioubouche. Soit donc de peu fréquentables comparses. Phiphi, assis sur une chaise, se voit verser sur le sommet du crâne un plein seau d’eau glacée. L’homme... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 août 2014

Comédie (175)

Phiphi serait-il déjà atteint par le nicolaïtisme, cette maladie a priori irréversible dont le virus se propage désormais au sein du corps politique et le contraint à une agitation permanente, laquelle se caractérise par un besoin récurrent de se placer à toute heure du jour et de la nuit sous les sunlights ? Voici que l’Emule de Georges porte plainte contre la Joffrinette. Au motif que la gente Elise Godeau a libellé pour le compte du journal de Lolo un article intitulé : « Cazeneuve balaye Al Capone de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 août 2014

Capitulation

Leur cynisme me révulse. Mais il n’est que le reflet de ce qui, sous les décombres de la démocratie, prélude à un système totalitaire. Les énarchiants ont pris possession de la machinerie étatique, avec la complicité de ceux qui se sont à ce point soumis qu’ils ignorent désormais ce qui signifie le Bien Public. Les Médéfieux applaudissent. Je les comprends : ceux qui étaient censés s’engager dans la construction d’une société plus juste, beaucoup moins inégalitaire, tous ceux-là se sont mis à leur service. En additionnant... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 août 2014

Languedoc-Roussillon

Fi de l'hypocrisie! Je ne feindrai pas la tristesse. Je ne me ressentais d’aucune estime pour cet homme politique-là. Christian Bourquin est mort. Paix à ses cendres. Reste tout de même le problème annexe : qui pour lui succéder à la présidence de la région Languedoc-Roussillon ? L’intérim de cette présidence est assumé, si j’ai bien compris, par le Pizzaïophage, second couteau de Feu Georges Frêche et toujours sénateur. L’état de déliquescence du parti socialiste laisse désormais craindre le pire. A qui donc... [Lire la suite]
26 août 2014

Le clown

                          Il ne s’agit que d’une sinistre et médiocre bouffonnerie. Mais elle m’a remis en mémoire quelques-unes des paroles d’une chanson de Gianni Esposito, « Le clown ». « S’accompagnant d’un doigt Ou quelques doigts Le clown se meurt Sur un petit violon Et pour quelques spectateurs… » Cela y ressemble. Y compris sur les photos qui reflètent le court séjour de Monarque, hier, sur l’île de Sein. La fin même... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,