15 mai 2019

Occitendu

                      Il ne serait en aucune manière excusable d’ignorer ce qu’il advient de la sous-préfecture occitendue dans un proche avenir. Là où des écrivains helvètes (confédérés) seront mis en demeure lors des prochains jours de présenter leurs œuvres, reflets d’une vie littéraire faisant honneur à la patrie de Guillaume Tell. Là où un post-adolescent s’est récemment embarbé, afin – du moins le suppose – de conférer un peu de substance à sa candidature pour... [Lire la suite]
19 avril 2019

Exil 10

                          Lundi 1 avril   Imminence du transfert du (Bas) Vivarais jusqu’à la Sous Préfecture délabrée de l’Occitanie (laquelle Occitanie n’est pas gouvernée par un familier de la marche à reculons mais par une solfériniste dont le sourire quadricomique provoque en moi, lorsqu’il me parvient sur du papier même pas glacé, d’indécentes turbulences consécutives aux manifestation d’un libido que j’avais cru forclose). Le traintrain.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 avril 2019

Mort subite (bis)

                          L’avenue de la Mort Subite. Au niveau du négoce qui se consacre peut-être aux jeux de hasard. Là où copinent le Grand Métropolitain et un Empileur de dalles de béton. Lequel creusa tant et tant que ses engins mécaniques mirent à jour les affleurements d’une nappe phréatique (dont les riverains connaissaient, eux, l’existence !). En catastrophe, l’Empileur de dalles de béton, après avoir bétonnouillé les parois, s’empressa... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 mars 2019

Béton et démocratie

                          Un honorable empileur de dalles de béton émit le projet d’ériger sur la partie droite de l’avenue de la Mort Subite une résidence en lieu et place du garage qui avait interrompu ses activités durant l’automne 2018. Une trentaine de logements répartis sur quatre ou cinq étages. Ainsi que des places de parking. En sous-sol. Sur deux niveaux. Donc des intentions louables dument approuvées par les services que pilote avec... [Lire la suite]
14 février 2019

Orange pourrie

              Deux malheureux et innocents têtards extirpés à l’insu de leur plein gré du marigot natal. Errant parmi ces rues de Montpellier qui jalonnent l’avenue de la Mort Subite. A la recherche d’une fibre optique qui avait cessé d’émettre ses ondes internauticiennes trois jours auparavant. En vain. Désespérés les deux têtards nés d’un croisement contre-nature entre un Orangiste patenté et une vulgaire fripouille appartenant à la famille des sous-traitants (soit donc des ilotes). ... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2019

Avenue de la Mort Subite

  On y meurt allégrement. D’où ma suggestion : débaptiser l’avenue qui porte le nom de la capitale de l’Occitanie et l’affubler d’une nouvelle dénomination, « Avenue de la Mort Subite ». Ce samedi 19 janvier, l’indicible a été outrepassé : un jeune homme de trente ans est mort. L’antépénultième accident sur cette avenue, un accident « fatal » comme cela se dit parfois. Sauf que la fatalité n’a rien à voir avec ce drame qui succède à tant d’autres (j’en décompte déjà quatre ou cinq depuis mon... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 décembre 2018

Piétons tontaine et tonton

                          En la sous-préfecture de l’Occitanie, cette cité florissante sur laquelle règne un habile manieur de l’équerre et du compas, le piéton est roi. Du moins selon la thèse officielle complaisamment relayée sur papier glacé dans les pages des bulletins mensuels réalisés par les services de propagande chargés de chanter la gloire du maire de Montpellier et du Président de Montpellier Métropole. Dans les rues dites piétonnes, le... [Lire la suite]
23 novembre 2018

De la folie ordinaire

                  Une avenue dont la laideur afflige le regard. Mais qui est celle de la pénétration. Celle dont l’intitulé fait référence au lien entre une vulgaire sous-préfecture régionale et sa capitale. Celle qu’empruntent matutinalement des cohortes de cercueils à roulettes pressées de s’agglutiner entre Clémenceau six et Clémenceau sept. Une manière singulière d’administrer au promeneur la preuve qu’il réside bel et bien dans une Métropole. Une avenue dont le panorama... [Lire la suite]
28 septembre 2018

Les Quatre de l'Apocalypse?

      Quelques soubresauts. Une colère contenue. Dont je ne sais trop quoi faire. Que j’enclos dans une scribouillaison. Un reflet qui s’en ira, entre autres, se greffer à l’infinie multitude des faces de boucs (et de chevrettes).   Un cliché. Quadricomique. Un cliché publié sur le site (un site propret) https://lemouvement.info/ Un site propret et de gauche. Le cliché : quatre personnages alignés derrière une table. L’opposition de gauche au Grand Métropolitain. Trois hommes et une femme. A... [Lire la suite]
22 juin 2018

Eldorado?

                            Le Grand Métropolitain n’y va pas avec le dos de la cuillère. Dans son bulletin de propagande (juin 2018), il reprend à son compte des données de l’Urssaf : « … plus de 5000 emplois ont été créés dans la métropole l’an dernier ». Prodigieux, non ? Des données « officielles » que je ne conteste donc pas. Mais si l’Hercule des Foires électorales était animé par la volonté d’informer... [Lire la suite]