27 janvier 2017

Brumes opaques

                                  Les braves gens ! Des trop plein d’émotions. De la compassion derrière des phrases même pas alambiquées. Non : un langage qui se veut franc et direct. A l’heure où la langue ne s’est pas encore immergée dans le verre débordant de Ricard. A l’heure du café. Voilà donc que de braves gens déclarent à haute et intelligible voix que la cabale instruite à l’encontre d’Afionlaraieforme est... [Lire la suite]