27 juin 2017

Cancrelats

                Les derniers cancrelats fuient le rafiot échoué dans les égouts enfouis sous la rue de Solférino. Un rafiot comparable, sans aucun doute, au radeau de la méduse. Des choses immondes. Des glaires répugnantes. Des étrons visqueux. Les vils larbins d’un capitalisme que certains d’entre eux servent depuis des lustres. A commencer par celui qui parvint à accéder au Trône voilà tout juste cinq ans. Usurpant une étiquette qui abusa les Innocents parmi lesquels je... [Lire la suite]
24 mars 2017

Coup d'état permanent

                      Les Solférinistes intermédiaires, celles et ceux qui ne sont pas encore entrés dans la carrière mais rêvent toujours d’accéder à de modestes sinécures, font entendre d’étranges et douloureux sanglots. Les trahisons se succèdent. Passe encore lorsqu’il s’agit de trahisons perpétrées par des seconds couteaux à la très relative notoriété. Ces foutriquets désertent l’inconfortable chenil et s’en vont chercher refuge dans les sous-sols de la... [Lire la suite]
30 janvier 2017

Entracte

                              Le rideau retombe. La scène 2 de l’acte I n’a pas soulevé l’enthousiasme du maigre public. Le gentil Benoît fut applaudi. Politesse et courtoisie. Le rôle du jeune premier sera bien lourd à porter pour celui qui jusqu’alors n’avait jamais occupé le devant de la scène. Durant l’entracte, dame Pénélope vend des bonbons à la menthe et des eskimos. L’acte II réservera-t-il des surprises, suscitera-t-il... [Lire la suite]
27 janvier 2017

Brumes opaques

                                  Les braves gens ! Des trop plein d’émotions. De la compassion derrière des phrases même pas alambiquées. Non : un langage qui se veut franc et direct. A l’heure où la langue ne s’est pas encore immergée dans le verre débordant de Ricard. A l’heure du café. Voilà donc que de braves gens déclarent à haute et intelligible voix que la cabale instruite à l’encontre d’Afionlaraieforme est... [Lire la suite]
25 janvier 2017

Benoîtement????

          Il serait a priori humain et donc charitable d’apporter ne serait-ce qu’un suffrage à ce malheureux Benoît qui contre lui concentre tous les ressentiments, toutes les rancœurs et toutes les haines que vouent aux êtres à peu près purs les trafiquants des consciences jusques aux plus innocentes. (A peu près, car je n’oublie pas que le gentil Benoît a déjà une longue histoire au sein du parti des Solférinistes, qu’il fut Chambellan au service du Roi François et qu’il complota aux côtés du Duc... [Lire la suite]
19 janvier 2017

Soufflet

                    A l'Homme d'Etat/Mère, ces quelques vers de Brel: "J'ai deux mots à vous rire Il y a trop longtemps Que vous me faites frire À vous souffler dans le cul Pour devenir autobus Vous voilà acrobates Mais vraiment rien de plus"     Le Comte d’Evry fut donc souffleté par un manant breton. L’image montrée sur tous les réseaux est à ce point floue, donc illisible, que je n’ai pu déterminer si l’anicien Grand Chambellan reçut de ce manant à peine... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2016

Grand Guignol

            Ca n’est même plus une Farce, c’est tout sottement et trivialement du Grand Guignol ! Du foutage de gueule. Du mépris à l’égard du Peuple. Avec ce qu’il faut de méfiance et de trouille derrière ce mépris. Oui, car tout de même ce Peuple qu’ils essaient de confiner dans les recoins les plus mal fréquentés de la démocratie, ce Peuple, c’est tout de même lui le Souverain ! Le pire étant tout de même que la clique des Puissants n’ait même pas pensé à embaucher un... [Lire la suite]
25 août 2016

Moinillon

              Baguenaudant ces deux derniers matins dans les rues ombragées du vieux Montpellier, je fis d’étranges rencontres, celles de fantômes que j’avais enfouis dans les tréfonds de ma mémoire. Mercredi. Ahanant, soufflant, transpirant sur une bicyclette hors d’âge semblable à celle sur laquelle Jean Robic s’illustra il y a fort longtemps dans les lacets du col du Tourmalet, une sorte de moinillon tentait de gravir la rue fort pentue qui conduit jusqu’à l’échoppe où officient des... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 août 2016

Chroniques corses 2016 10

                Lundi 27 juin   Malgré d’infinies souffrances, je me suis infligé la route du Reginu puis la montée vers les hauteurs de Monticellu afin d’observer durant quelques minutes l’affligeant spectacle de la modernité d’Isula Rossa. L’empilement des cubes de béton sur les collines qui, depuis Monticellu, cernent le port et le centre de la bourgade. A quelle catégorie sociale appartiennent ceux qui « investissent » (dans) cet habitat répétitif ? Des... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 juillet 2016

Chroniques corses 2016 6

                            Dimanche 19 juin   La musique se fêta chez Ariane et Eugène. Entre nous. J’entends dans ce « nous » les enracinés et les enracinables. Des agapes arrosées de vins des coteaux d’ici. Calvi et Patrimonio. Mais j’ai la rancune tenace. Mon refus de consommer ne serait-ce qu’un fond de verre de Colombu, des vins produits par une famille si ostentatoirement sarkozyenne que mon estomac se révulse rien qu’à l’idée... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,