06 mars 2017

Trocadéro

                          Les voix de la très vieille France. Cette France à l’éternité vacillante. Celle qui se partage depuis que j’ai pris place sans l’avoir demandé sur cette terre aux sillons gavés de sang impur entre extrême droite et droite extrême. Les voix qui dans un unisson approximatif entremêlent les chevrotements de Pétain et les mâles accents d’Afionlaraieforme. Avec tous les choristes, interprètes d’hymnes guerriers dont de braves... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2017

Brumes opaques

                                  Les braves gens ! Des trop plein d’émotions. De la compassion derrière des phrases même pas alambiquées. Non : un langage qui se veut franc et direct. A l’heure où la langue ne s’est pas encore immergée dans le verre débordant de Ricard. A l’heure du café. Voilà donc que de braves gens déclarent à haute et intelligible voix que la cabale instruite à l’encontre d’Afionlaraieforme est... [Lire la suite]
21 novembre 2016

Veauterie

                      Pour une veauterie,  ce fut une belle veauterie ! Quatre millions et quelques de quadrupèdes sortis de leurs étables, descendus des alpages, et même, ce qui relève de l’exception, privés de leurs herbages Des droitistes. Nourris pour la grande majorité d’entre eux aux laits artificiels produits au cœur des mamelles de la Médiatouillerie. Capables toutefois de plier un quatre un bulletin électoral puis de l’introduire dans l’urne,... [Lire la suite]
14 décembre 2015

Basta!

Léo Férré Ils Ont Voté   Je pourrais me contenter d’un succinct commentaire à la Léo Ferré (« Ils ont voté », chanson qui remonte aux années Tonton). « Dans une France socialiste Je mettrais ces fumiers debout A fumer le scrutin de liste Jusqu'au mégot de mon dégoût Et puis assis sur une chaise Un ordinateur dans le gosier Ils chanteraient la Marseillaise Avec des cartes perforées Le jour de gloire est arriv… ouais ! »   Mais j’ai le dégoût. Partout. Des couilles jusqu’au cerveau.... [Lire la suite]
11 décembre 2015

Devoir

                  Le devoir sera accompli. A contrecœur. Avec la certitude que mon geste aux apparences républicaines ne servira qu’à retarder l’échéance, que les lendemains seront encore plus douloureux à supporter que l’aujourd’hui. Dimanche, j’apporterai mon infinitésimal écot dans l’escarcelle de la Jouvencelle qui, s’il en faut en croire les Sondouilleurs, règnera ensuite sur le Grolanguedoc. Quelle serait ma décision si je résidais à Nice ou à Marseille ? Certaine... [Lire la suite]
07 décembre 2015

Rage

                La rage. J’ai la rage. Non point à l’encontre de ces pauvres gens qui confièrent, hier dimanche, leurs suffrages à la Virago et à ses sbires. Non point à l’encontre des ces jeunes que stigmatisait ce matin, sur les ondes de l’information itérative, une politotologue bien pensante. Les malheureux ! Alors qu’ils ne sont que des les victimes des cliques qui se succèdent et qui anéantissent la vieille maison commune, la République. Un champ de ruines. J’ai la... [Lire la suite]
14 août 2015

Bain

          (Source!!!!! FR3)   Emervouillé que je fus ! Par un banal cliché quadricomique qui émergea parmi les fèces de boucs. Trois galopins et une galopine au bain. Dans les eaux du Lez, ce charmant fleuve côtier qui s’en va se jeter dans Mare Nostrum à Palavas et dont les éructations cévenoles provoquent de temps à autre moult dégâts. Le Lez du côté de Castelnau, au bas du par Méric (lequel se situe à Montpellier). René, arrière-petit-fils de Tonton Léon mais tout de même maire de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,