10 février 2015

Le Diable par la queue

                              L’apparition furtive sur l’un ou l’autre des torche-culs locaux d’une information annonçant le tournage d’un film dans nos contrées languedociennes, cette information-là a suscité en moi des idées de reconversion professionnelle. Non point pour ce qui concerne ma vieille et donc finissante personne, mais bel et bien envers celle du Grand Métropolitain, dans l’hypothèse, bien sûr, où le suffrage universel s’en... [Lire la suite]