07 décembre 2017

La villa

                            Un tantinet déçu. En raison sans doute de l’estime et de l’intérêt que je porte à l’œuvre de Guédiguian. Guédiguian qui a mes yeux a eu le tort de fédérer trois films en un seul et d’oser des pirouettes qui édulcorent et appauvrissent son propos. Alors que le sujet central, cette sorte de tragédie antique sur le thème de la mort probable du Père, ce sujet se suffisait à lui-même. Avec cette quasi Médée dont l’enfant... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,