06 novembre 2019

Vomissoire

                                Un hebdo. Un Monarque. La France. En ces reflets chiasseux. Dans le respect des traditions. De Maurras à Zemmour. D’infects relents. Les Veaux flatulent des phrases insensées. Les Veaux s’essaient à justifier les errements du Monarque. Alors même qu’il n’y a rien à justifier : le Monarque et la Gorgone sont indissociables. Mieux : ils se nourrissent l’un de l’autre. Privez le Monarque... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 août 2019

Exil 12

              Samedi 6 juillet   Le sublissime élan. Celui qui propulsera sur les routes belgofranchouillardes les forçats du Four de Transe. Des forçats précédés par des caravaniers venus des déserts où prolifèrent les marchands d’illusions. Depuis la place Sainte Catherine jusqu’aux Champs Elysées. Trois semaines d’efforts titanesques compensés par moult médicastreries légales et enrichies par quelques autres, concoctées celles-là dans le plus grand secret par des apprentis... [Lire la suite]
26 août 2019

Exil 11

            Vendredi 5 juillet   Etrange sensation que fait naître une translation sud/nord, installé que je fus dans un TGVSR (Train Grande Vitesse Singulièrement Réduite) peuplé d’individus mâles et femelles qui n’exhibaient pas le moindre désir d’échanger ne serait-ce que quelques phrases porteuses d’une empathie provisoire. Montpellier. Valence. Lyon. Dijon. La belle digue digue, la belle digue don. Même pas le temps d’y déguster le breuvage qui révulsait, paraît-il, l’œsophage d’un... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
15 mai 2019

Occitendu

                      Il ne serait en aucune manière excusable d’ignorer ce qu’il advient de la sous-préfecture occitendue dans un proche avenir. Là où des écrivains helvètes (confédérés) seront mis en demeure lors des prochains jours de présenter leurs œuvres, reflets d’une vie littéraire faisant honneur à la patrie de Guillaume Tell. Là où un post-adolescent s’est récemment embarbé, afin – du moins le suppose – de conférer un peu de substance à sa candidature pour... [Lire la suite]
09 mai 2019

Castagneur

)                     Quelques fesseurs de boucs feignent (???) de s’indigner de l’hommage rendu par le Castagneur Bazalpin aux flics « résistants » durant l’Occupation (soit donc et tout de même durant quatre longues années d’une intense collaboration de l’Etat français avec les nazis). Combien de flics « résistants » durant ces quatre longues années-là ? Et combien de flics dociles, zélés collaborateurs des tortionnaires ? Combien de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 avril 2019

Oraclement

  Je n’ai ni observé ni écouté l’Oraclant Monarque lors de sa prestation face à un parterre de Plumitifs, de Commentatouilleurs et de Balivernistes. Je ne vis plus, mais alors plus du tout dans l’univers aseptisé peinturluré par les Puissants qui régentent ce pays dont je me suis extrait de la société des citoyens. Je ne suis rien, et je m’en réjouis. Ce récent samedi, afin d’essayer de m’informer, j’ai tout de même accompli l’acte – absurde, je le concède bien volontiers – d’acquérir le numéro 23 108 du quotidien de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 avril 2019

Exil 9

                      Dimanche 31 mars   Causette vespérale. Agrémentée d’agapes. Avant même le passage de l’horaire d’hiver à celui de l’été. Lequel s’effectue selon des exigences bruxelloises affublées de prétextes plus farfelus les uns que les autres. Foutriquet 1° découvre que les Illettrés sont tout de même dotés d’un langage. Ce qui paraît l’étonner, lui que les Banquouilleurs formatèrent afin qu’il confinât les gueux aux marges de la seule société qui... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 avril 2019

Exil 8

                          Samedi 30 mars   Roger est mort. Là-bas. Au Village. Mort de solitude tout autant que de vieillesse, du moins je le suppose. Désormais réduit au néant et donc à l’oubli. Alors que Roger fut le détenteur d’un patronyme qui aurait pu (dû ?) lui conférer un peu de notoriété et donc de reconnaissance. Zevaco. Michel Zevaco que j’avais évoqué avec Roger lors de l’une de nos premières rencontres. Un écrivain. Une précision... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 avril 2019

Enfants du Yémen

              Vomir ! Sans retenue. Sur le trône d’où pérore Foutriquet 1°, celui-là même qui trouva refuge, voilà quelques années, dans des poubelles même pas plébéiennes. C’’st vrai, nous savions. Nous savions. Mais nous avons toujours préféré le silence. Lâcheté. Devant l’ignominie. Résignés. Consentants. L’odeur des cadavres d’enfants ne monte pas jusqu’à nos contrées ; elles stagnent, entre autres, sur ces recoins de l’Afrique où des soldatesques barbares (qui sont... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 avril 2019

Exil 6

                      Jeudi 28 mars   Macron et Sarkozy aux Glières. En fusion. C’est écrit et mis en image dans le Daubé de ce jour. Nul, parmi les plumitifs patentés, ne se hasarde ne serait-ce qu’à parsemer leurs flagorneries d’interrogations sur la signification d’une si émouvante complicité entre l’actuel et l’ancien Monarques. Et pourtant, qui sont-ils ces deux là, sinon des résurgences de la France qui ne résista pas ; qui, pire encore collabora... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,