14 décembre 2015

Basta!

Léo Férré Ils Ont Voté   Je pourrais me contenter d’un succinct commentaire à la Léo Ferré (« Ils ont voté », chanson qui remonte aux années Tonton). « Dans une France socialiste Je mettrais ces fumiers debout A fumer le scrutin de liste Jusqu'au mégot de mon dégoût Et puis assis sur une chaise Un ordinateur dans le gosier Ils chanteraient la Marseillaise Avec des cartes perforées Le jour de gloire est arriv… ouais ! »   Mais j’ai le dégoût. Partout. Des couilles jusqu’au cerveau.... [Lire la suite]
11 décembre 2015

Devoir

                  Le devoir sera accompli. A contrecœur. Avec la certitude que mon geste aux apparences républicaines ne servira qu’à retarder l’échéance, que les lendemains seront encore plus douloureux à supporter que l’aujourd’hui. Dimanche, j’apporterai mon infinitésimal écot dans l’escarcelle de la Jouvencelle qui, s’il en faut en croire les Sondouilleurs, règnera ensuite sur le Grolanguedoc. Quelle serait ma décision si je résidais à Nice ou à Marseille ? Certaine... [Lire la suite]
09 décembre 2015

Abstentionnistes

              Comme elle serait belle la France si la cohorte des abstentionnistes s’était rendue dans les bureaux de vote pour y déposer de « bons » bulletins ! Des bulletins « républicains », bien entendu. Gauche(s) ou droite(s), c’est tellement évident. C’est ce que je crois comprendre non seulement en parcourant les nombreuses élucubrations concoctées au sein de la Médiatouillerie (qui a par ailleurs œuvré avec une belle constance et depuis tant d’années en... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 décembre 2015

Désastre

                          Qui donc acceptera d’entendre ce qu’exprime le Peuple dans les diverses manifestations de son désarroi ? L’abstention. La non inscription sur les listes électorales (qu’aucun politotologue n’évoque). Le vote pour les sbires de la Virago. Tout ce qui clame les souffrances de la rupture. Mais dont il faudrait accabler tous ceux qui sont en souffrance, tous ceux qui se savent trahis et floués. Je m’y refuse. La... [Lire la suite]
07 décembre 2015

Rage

                La rage. J’ai la rage. Non point à l’encontre de ces pauvres gens qui confièrent, hier dimanche, leurs suffrages à la Virago et à ses sbires. Non point à l’encontre des ces jeunes que stigmatisait ce matin, sur les ondes de l’information itérative, une politotologue bien pensante. Les malheureux ! Alors qu’ils ne sont que des les victimes des cliques qui se succèdent et qui anéantissent la vieille maison commune, la République. Un champ de ruines. J’ai la... [Lire la suite]
04 décembre 2015

Voter?

              Oui, je voterai. Par respect pour mes aïeux tout autant que pour mes maîtres. En souvenir des combats dont les échos me parvinrent au cours de mon enfance. En mémoire des pauvres morts de Paris. Mais à soixante-treize ans, je ne succomberai ni aux sirènes valsouilleuses ni à la magie frelatée qui est l’apanage des gauches arrimées à leurs vieilles et anachroniques certitudes. Je n’accepte plus de voter contre. A vue de nez, voilà bientôt trente ans que je m’impose ce... [Lire la suite]
09 novembre 2015

Pêche à la ligne

                Pathétique ? Risible ? J’hésite. Ou plus exactement, j’hésiterais si ne se multipliaient les nuées marinasseuses qui obscurcissent le ciel de ce pays où des gens qui ne sont évidemment pas socialistes en ont bouleversé le climat. Donc pathétique. La catastrophe devient inéluctable. Je ne m’y résous certes pas, mais la farce électoraliste qui se mitonne sous la houlette du Comte d’Evry ne me concerne pas. Elle me concerne d’autant moins que d’autres... [Lire la suite]
11 août 2015

Irremplaçables

                Voilà donc que Manu, Comte d’Evry, nous met la démocratie cul par-dessus tête. Son compère Gardouilleux, devenu Régent, à la suite de décès impromptus, de la province qui fédère le Languedoc et le Roussillon, souffrait en effet d’une forme pourtant bénigne du vertige, la peur du vide. Celle qui affecte des individus convaincus d’avoir atteint des sommets au sein des cénacles où s’entremêlent les aristocraties politiciennes mais qu’une banale réforme, dite... [Lire la suite]
29 juillet 2015

Tréteaux

                    (Source: TOUTMONTPELLIER.FR)   Il y était presque. En haut de l’affiche. Lui qui débuta en tant que figurant, dans l’ombre du Grand Georges, sur les tréteaux de la scène politique. Dans le rôle du muet du sérail. Socialiste par opportunité, le Grand Georges n’accordant pas d’autre choix à ses faire-valoir. Contrarié en tant que Conseiller Généreux par Dédé la Science. Il persévéra, maniant l’équerre et le compas à la va comme je te pousse... [Lire la suite]
13 juillet 2015

Trahison!

                Mes deux petits noirs matutinaux. La feuilletaison de l’annexe de la Bayletterie. Un articulet à peine visible mais ô combien édifiant : les rats dits comiquement de gauche de l’autre province du Grolanguedoc s’apprêtent à faire allégeance aux socialistes, moyennant un lot d’éligibles plutôt conséquent ! Un coup de poignard dans le dos de Phiphi. Les principaux chefs de la clique, en quête d’un improbable devenir, renvoient cul par-dessus tête le Grand... [Lire la suite]