23 octobre 2019

Quand le bâtiment va...

                        La course aux profits autorise tous les abus. COGEDIM érectionne une abomination architecturale à quelques pas du lieu où je réside. Après avoir reçu la bénédiction du Grand Métropolitain qui lui concéda un permis de construire un bâtiment lequel concourt, parmi tant d’autres, à l’enlaidissement de la cité. Sur le bord de l’avenue de la Mort Subite par laquelle déferlent des véhicules tous plus pressés les uns que les autres... [Lire la suite]
21 janvier 2019

Avenue de la Mort Subite

  On y meurt allégrement. D’où ma suggestion : débaptiser l’avenue qui porte le nom de la capitale de l’Occitanie et l’affubler d’une nouvelle dénomination, « Avenue de la Mort Subite ». Ce samedi 19 janvier, l’indicible a été outrepassé : un jeune homme de trente ans est mort. L’antépénultième accident sur cette avenue, un accident « fatal » comme cela se dit parfois. Sauf que la fatalité n’a rien à voir avec ce drame qui succède à tant d’autres (j’en décompte déjà quatre ou cinq depuis mon... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 décembre 2018

Piétons tontaine et tonton

                          En la sous-préfecture de l’Occitanie, cette cité florissante sur laquelle règne un habile manieur de l’équerre et du compas, le piéton est roi. Du moins selon la thèse officielle complaisamment relayée sur papier glacé dans les pages des bulletins mensuels réalisés par les services de propagande chargés de chanter la gloire du maire de Montpellier et du Président de Montpellier Métropole. Dans les rues dites piétonnes, le... [Lire la suite]