04 juin 2011

Les lendemains de l'autrefois

Quelques interpellations jetées à la va vite sur les pages pas si blanches que cela de nos messageries respectives par des amis socialistes. Des embryons de phrases qui juxtaposent les reproches aux interrogations. Donc je précise. Sans me justifier. Oui, la mort politique brutale de DSK peut être la meilleure des choses pour le parti socialiste. Puisque ce décès inopinable (ré)ouvre aux militants socialistes, trente après l'élection de Tonton, les portes de l'imaginaire. Lesquelles s'étaient refermées sous la pression conjointe... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2011

COMEDIE (26)

Foutaises! Mensongeries! Les exploits du club de rugby de Montpellier ne doivent rien à Galthié ni à Béchu, les prétendus entraîneurs. Même les joueurs qui se la pètent dans des postures quadricomiques sur les clichés publiés par le Libre Midi, ces joueurs-là n'y sont pour rien. Si, pour la première fois de son histoire, le club de rugby de Montpellier jouera à Paris la finale du championnat de France face au Stade Toulousain, c'est à Georges et à lui seul qu'il le doit. Souvenez-vous de la brillantissime intervention du... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mai 2011

COMEDIE (25)

Prodige. Cela tient du prodige. "Elle s'arrondit"! Kékunkimadi. Qui sera la maman du Dauphin lorsque l'automne sera venu. Puisqu'un spermatozoïde royal féconda l'ovule aristocratique (je me répète....). Donc Kékunkimadi s'arrondit. Ce que stupéfactionne les Médiatouilleux Accessoires. Comment ça s'arrondir? Cela ne s'était jamais vu, donc cela tient du prodige. Voire du miracle. Un miracle concevable puisque la verge d'où fut propulsé la spermatozoïde fécondant appartient à notre Bon Roi installé dès le début de son... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 mai 2011

Infecteries

Des relents nauséabonds. Des infecteries qui me révulsent. J'évoque, bien entendu, la façon dont s'engage la défense du Grand Chtrochekagneux. Un Gros Bourgeois, bourré de fric, qui dispose donc des moyens de rétribuer des fouille-merde pour enquêter sur ce que fut la vie de celle que JFK traita, un sourire libidineux au coin des lèvres, de domestique. Troussable, puisque domestique. (Je ne cesse de frémir d'indignation et je réfrène mal le désir d'aller flanquer une beigne à celui qui pérorera au cours de la prochaine Comédie du... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2011

COMEDIE (24)

  Non, ce ne dont pas des chipolatas oubliées sur un grill qui se consument à l'heure des Vêpres en ce dimanche 22 mai. Ce charmant panache de fumée bien noire provient du centre de tri et de valorisation (!!!!) des déchets de notre Cher Bienfaiteur. Loulou. Pour les intimes. Louis Nicollin, au Registre du Commerce. Un centre qui serait une installation classée. Donc étant en mesure d'empoisonner son proche (et peut-être plus lointain?) environnement. Quoiqu'il en soit, ce panache de fumée n'avait rien de bien... [Lire la suite]
19 mai 2011

Du temps au temps

"On a un an pour se refaire". Je m'esclaffe! Devant ce titre qui suinte d'un infantilisme atterrant. Le titre de l'article que publie le Libé de ce jeudi 19 mai: deux journalistes sont allés, à Paris et à Toulouse, à la rencontre de militants socialistes. (Quoique moins atterrant cet infantilisme que celui que révèle l'interrogation (sur le site du même Libé) formulée par le Farfadet et idéologue d'Europe Ecologie: "N'était-on pas un peu légers de sous-estimer les contradictions de DSK?" Légers? Que nenni: évanescents! Lui... [Lire la suite]
17 mai 2011

Priapiquant

La gauche est orpheline. L'autre gauche. La gauche de la résignation et de la collaboration. Désormais privée de son Messie, le Grand Argentier Planétaire, l'Efféministe Priapiquant. Traduit devant la justice américaine pour des faits dont je suis dans l'incapacité de juger s'ils sont avérés ou pas. J'admets et je comprends la présomption d'innocence. Avec cependant quelques nuances. Car dans le tintamarre médiatique, il me semble que la présomption de culpabilité est, parfois, elle, étrangement banalisée. Alors que si... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2011

COMEDIE (23)

C'est en quelque sorte l'histoire de mon oncle qui aurait répudié ma tante (ou l'inverse, selon les versions respectives exposées par chacune et chacun des protagonistes). Sauf qu'il est tout de même plus seyant, dans un microcosme si férocement machiste, de prendre le parti de ma tante. Ne serait-ce que par opportunisme, histoire d'indiquer que je me situe du bon côté du manche. Mais encore en vertu d'évidentes inclinaisons morales: mon oncle s'étant allié, pour d'obscures raisons dont je présume toutefois qu'elles... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mai 2011

COMEDIE (22)

Petite assemblée. Deux centaines d'hommes et de femmes. Une marche du souvenir, dans un pays qui n'a guère envie de se souvenir. Se souvenir de l'esclavage. Se souvenir de l'odieux, de l'ignoble commerce dont nos aïeux furent plus que des protagonistes. Dont notre capitalisme franchouillard tira de fantastiques dividendes. La mémoire collective opacifie le souvenir. Le souvenir des millions de déportés des terres d'Afrique vers les "colonies" d'Amérique. Une main d'oeuvre qui ne coûtait rien de plus que le prix de voyages... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mai 2011

10 mai

Foutre dieu, trente ans déjà! Trente ans, un sacré bail! L'élection de Tonton. Tonton en faveur duquel j'avais déjà voté en 1965. Normal! L'électeur quasi débutant que je suis alors se soumet aux directives du PCF (auquel je viens tout juste d'adhérer). Un PCF qui ne sait que faire de cette élection qu'il récuse et qui choisit donc ce qu'il considère relever du moindre mal: l'appel en faveur d'un candidat qui n'est pas encore socialiste. Tonton en faveur duquel je vote à nouveau en 1974. Normal. Tonton est... [Lire la suite]