07 août 2011

COMEDIE (30)

L'association naquit le 14 octobre 2010. HOLGA. Soit donc "Hollande Ose La Gauche Autrement". Son objet? "Promouvoir les actions et solliciter la candidature de François Hollande à la présidence de la République." Son siège social? Une certaine rue de la capitale régionale où demeure celui qui, issu du néant, sinécure désormais entre le Palais du Luxembourg et l'Hôtel où cessa de battre le coeur de l'Imperator. L'Imperator qui n'était pas encore mort ce 14 octobre 2010. L'imperator dont il est légitime de considérer qu'il... [Lire la suite]
25 juillet 2011

Fou de dieu

Ce matin, j'ai longuement observé la foule des femmes et des hommes ordinaires déambulant dans les rues du centre ville de Montpellier. J'ai observé cette foule et je me suis posé une question: comment identifier parmi tous ces gens à priori raisonnables un fou du dieu des catholiques? Le portrait-robot du fou du dieu des musulmans, lui, fut établi il y a fort longtemps. Genre Ben Laden, ignoble terroriste prêt à mettre nos métropoles à feu et à sang. Barbu. Sensé vivre dans des grottes prétendument inaccessibles. ... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juillet 2011

France

Odeurs nauséabondes d'une idéologie répugnante: celle qu'expose avec la morgue qui lui est coutumière l'ineffable Afionlaraieforme. Car enfin, de quelle France s'autorise-t-il à parler notre Grand Chambellan? De la sienne, bien entendu.Une France dont j'affirme haut et fort ici qu'elle n'est pas la mienne. Et que je me refuse à être enrôlé, au nom d'une identité que je n'ai pas choisie, derrière une bannière que je récuse. Une bannière que je conchie. Celle de cette France-là, triviale, vulgaire, médiocre, cette... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2011

COMEDIE (29)

Jeudi 14 juillet. Aux alentours de neuf heures trente, j'accède à la place de la Comédie au moment où les flonflonnades redoublent d'intensité. Tarataboum tsointsoin! Premières nausées. Incapable d'ingérer les mesures les plus exaltées des musiques guerrières. Celles qui sont sensées avoir conduit jusqu'au "sacrifice suprême" tant et tant de gamins de vingt ans. L'impression de patauger dans des marécages de sang. Celui des aïeux comme celui des gamins d'aujourd'hui. La vue du sang me révulse. Tarataboum tsointsoin! ... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juillet 2011

Graussièretés

Foutre dieu! La pire des engeances, celle des épiciers et des marchands de chiffons, celle des bistrotiers et des frelateurs d'aliments malsains, celle qui exploite la crédulité des touristes, oui, cette engeance-là a manifesté en la bonne ville gardoise du Grau-du-Roi. Sous la houlette de son député-maire, un qui oscille entre le camp du président et celui de la Marine, mais qui cause à la façon de la Marine. Le prétexte? Not' Gros Pouchin a tenu l'une des promesses de campagne de l'Incontournable Disparu: voyager en... [Lire la suite]
07 juillet 2011

Tam-Tam

Jeudi 7 juillet. Tram, ligne 2. Aux environs de 8h45. La meute s'engouffre dans la rame. Celle des contrôleurs. Les policiers municipaux qui leur tenaient compagnie restent sur le quai. Je n'avais jamais croisé une meute aussi conséquente. La direction de la TAM poursuit donc sa politique imbécile: celle de la traque des "indélicats". Soit donc le jeu des gendarmes et des voleurs. Alors même que les vrais voleurs connaissent depuis belle lurette toutes les ficelles qui permettent de berner les gendarmes ou d'éviter leur... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juillet 2011

COMEDIE (28)

Ils font pitié. Tous agenouillés. Tous à brûler des cierges. Tous à proclamer leur foi dans le Sauveur Suprême. L'Efféministe. Moins coupable qu'il ne le fut proclamé. Puisque plus riche, infiniment plus riche que la présumée victime. Ils font pitié. Les zidolâtres. Les zapôtres de l'église socialiste laquelle menace ruine de toute part. Des zapôtres qui, malgré tout, rêvent de la conquête du Saint Siège. Une conquête conduite par l'Efféministe rendu à l'Innocence première. Les bouffons qui mitonnent la... [Lire la suite]
01 juillet 2011

Mananterie

Palsambleu! Voilà-t-il pas qu'un manant ageniais s'en prend à notre Roitelet à la façon d'un Ravaillac qui aurait oublié son opinel sur le siège passager de sa Twingo! Pas plus tard que ce jeudi 30 juin. Au moment où le Minuscullissime effectuait sa médiatouillante promenade parmi les badauds sensés déverser sur sa Personne des brassées de louanges. Mais en notre dégénérative raie publique, la Justice sait se montrer diligente: le manant sera jugé aujourd'hui même. Et sans doute condamné à l'écartèlement puis au bûcher.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2011

COMEDIE (27)

Libé à la gauche de la gauche de Jospin.... C'est du moins ce que j'ai déduit en découvrant certaine petite annonce.... Dans la rubrique "IMMOBILIER", dans la sous-rubrique "VILLEGIATURE", dans la sous-sous-rubrique "ETRANGER", je lis "Corse du Sud, loue mini villa..." Donc le quotidien que pilote désormais Gros Bébé Joufflu a d'ores et déjà accordé l'indépendance à l'Île sur laquelle il ne me déplairait pas d'atteindre à la fin de mon existence. (Libération 8 juin 2011)     Puisque j'évoque la Corse, c'est en Balagne... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 juin 2011

Hélène

Ils vous ont tuée, Hélène. Un meurtre à l'antique. Non que je veuille faire de vous une nouvelle Antigone. D'ailleurs, je ne suis ni Sophocle ni Anouilh. Et votre âge, qui est quasiment le mien, ne ferait pas de vous une Antigone très convaincante. Reste le meurtre. Qui fut une affaire de reîtres et de spadassins à la solde tout autant de vos prétendus amis que de vos ennemis. Ce meurtre qui fut perpétré un soir d'hiver, - désolé, Hélène, mais il m'advient parfois de travestir la réalité -. (Va donc tout de même pour le soir... [Lire la suite]