10 mai 2012

Soulagement

Le soulagement… Déjà évoqué… Tant il me semblait inconcevable que le Peuple Souverain se déclarât prêt à subir de nouvelles et douloureuses avanies. Mais inquiet. Donc soulagé en ce dimanche d’élection lorsque me furent communiquées les premières estimations. Curieux. Avec la furieuse envie de me mêler à celles et ceux qui fédéreraient dans un même élan leurs joies et leur (mon) soulagement. D’où ma présence en ces lieux d’une liesse présumée. Mais Montpellier n’est pas Paris et la place de la Comédie n’est en aucun cas... [Lire la suite]
09 mai 2012

Les cons

Les cons ! Dont j’imagine que le fantôme de Jaurès leur eût volontiers botté le cul à l’instant où il se hasardèrent à déposer une gerbe de roses rouges au pied de la statue qui incarne l’homme de Carmaux. Autant dire le socialiste de référence. Les cons ! Qui gâchèrent ce qui aurait pu devenir une fête populaire ! Sauf qu’une bonne partie du Peuple s’en tint à distance. Ce que je ne lui reproche évidemment pas. Ce que je lui reproche d’autant moins qu’Il infligea au Minuscule une mémorable dérouillée. Ici, à... [Lire la suite]
23 avril 2012

Marinette

Les faux culs ! Ces politotologues qui expriment leur étonnement au lendemain de l’élection. « Quoi ? La Marinette ? » Oui, la Marinette. Il n’était point besoin de sondouiller le Peuple : il suffisait d’écouter les conversations des « braves » gens. Décomplexés. Ne dissimulant plus leur attirance et parfois même leur passion pour la fille à son père. Ces « je vais voter pour Marinette » lancés à la face du détracteur. Plus qu’un défi ou une provocation : le seul recours. ... [Lire la suite]
19 avril 2012

Cloportage

Voilà que s’en reviennent les cloportes. Qu’ils s’exhument de dessous les tas d’ordures sous lesquels ils s’étaient ensommeillés après avoir si dévotement servi le Monarque Purulent. Dont le plus abjecte, celui qui établit son fond de commerce sur la misère du Peuple. Celui qui s’empiffre d’hosties. Ca court au secours de la victoire. Indignes mais point repus. Déjà prêts à s’agenouiller devant l’autre Monarque, le nouveau. Courbettant de l’échine. Chantant les louanges du possible Messie qui ne promet pourtant que du sang et... [Lire la suite]
18 avril 2012

COMEDIE (84)

Dimanche 15 avril, aux environs de 19 h15. Station de tram Victoire 2 (ligne 2). Cinq personnes attendent la rame annoncée pour 19h30 par les horaires officiels publiés récemment par la TAM. Le panneau lumineux, lui, s’affole. La rame à destination de Jacou est annoncée de manière fort capricieuse : d’une petite dizaine à la bonne quarantaine de minutes d’attente. Les cinq passagers potentiels attendent. Aux alentours de 19h28, la rame leur annoncée. Encore trois minutes d’attente. Le panneau clignote : la rame se... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 avril 2012

COMEDIE (83)

DASSAULT DONNE DES AILES A MELENCHON   C’en est devenu presque marrant. Pratiquement chaque jour, « Le Figaro » consacre un article, quand ce n’est pas la une, à la « poussée » du camarade révolutionnaire Jean-Luc Mélenchon. Une pluie d’articles à rendre jaloux Sarko. Sauf qu’en l’occurrence ce déluge de compliments sur le « tribun » vise surtout à démontrer combien il déstabilise et, donc, affaiblit le candidat socialiste. « L’étau Sarkozy-Mélechon se referme sur Hollande » titre... [Lire la suite]
12 avril 2012

Abstention

Le spectacle est affligeant ? Qu’importe ! Se tenir à l’écart des tréteaux, ne point applaudir aux médiocres prestations des faire-valoir, en un mot s’abstenir, voilà qui relève de la haute trahison. C’est du moins ce qui se proclama dans une récente édition de Libé. Car il serait indigne de ne pas considérer l’élection du Monarque à contrat à durée déterminée comme le socle de notre vie politique. L’incontournable, celle qui détermine le devenir commun. Au point que nul n’évoque l’autre élection, celle de la... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 avril 2012

COMEDIE (82)

Les ploutocrates tamistes ont transmis à la voix artificielle qui officie dans les nouvelles rames de tram, celles de la troisième ligne, de curieuses indications. Il est vrai que ces gens-là, des forcenés du répressif, ne connaissent rien à l’histoire du socialisme. Mais tout de même. Mes cheveux se sont hérissés sur mon crâne lorsque j’ai ouï la dite voix annoncer à l’instant où la rame ralentissait : « Station Jules Guesssde »… En insistant tant et tant  sur les « s » ! Que j’ai cru un... [Lire la suite]
04 avril 2012

COMEDIE (81)

Une série inquiétante d’incidents. Michel, Julien et Eva. Le mauvais sort qui s’acharne sur d’éminentes personnalités de cette gauche qui ne fait plus du tout rêver. (Encore qu’il soit hasardeux de situer Eva du côté senestre de l’échiquier où, sous les atours de la reine, elle s’essaya autrefois à tenter une liaison avec le Cavalier….) Donc Eva qui chut de manière inopportune en descendant les marches d’un escalier retors. Certes, le col du fémur de l’ancienne magistrate résista à la malencontreuse dégringolade. Mais certaine... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 mars 2012

COMEDIE (80)

« Antigone 34 » ! J’ai accompli l’effort de suivre sur une chaîne publique de la télévision la diffusion des « films » policiers tournés en notre bonne ville de Montpellier. Cerné. Contraint par tant de propagande. J’ai vu. Le premier épisode, puis le premier tiers du second. Avant de renoncer. Un truc inepte. Lourd. Bêtasse. Si mal fagoté. Un ramassis de lieux communs. Avec tout plein d’images parkinsoniennes. A l’insu du plein gré du « réalisateur », un conformiste aux tout petits... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,