12 avril 2019

Exil 5

  Mercredi 27 mars   J’ai débattu. Seul. Face à moi-même (mon double ? mon  ombre ?). Sans qu’il me fut jamais nécessaire d’atteindre au consensus. Des affrontements même pas feutrés. Des algarades assorties d’une multitude d’injures. Mon débat à moi. Sans le moindre désir de résoudre mes contradictions. De l’heure de l’ensommeillement jusqu’à celle du prétendu réveil. Un débat aux multiples ressorts. Dont je parviens toutefois à extraire quelques conclusions. De toute évidence, je conchie Foutriquet... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 avril 2019

Exil 4

                        Mardi 26 mars   Ventouillaisons mistraleuses. Bourrasques insensées qui perturbèrent mon sommeil en dépit du recours, au niveau auditif, de boules censées me conférer un peu de quiétude. Terre aride. Malgré des températures quasi estivales, les végétaux régressent. Déjà résignés à mourir. Seul le vieux cerisier s’en va quérir dans les profondeurs pierreuses l’eau nécessaire à l’éclosion des multiples grappes de fleurs, promesses... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 avril 2019

Exil 3

                      Lundi 25 mars   Le vent ventouille. Colérique. Irascible. Dans sa façon de tarir l’avenir. J’entends par là les promesses de belles et généreuses récoltes. Les vignes somnolent après avoir amorcé, les inconscientes, des débourrages prématurés. Les lavandins semblent chercher à s’enfouir sous terre pour s’y régénérer. Une hypothèse recevable si la paysannerie laborieuse veut bien les gaver de substances monsantonniennes. Le préfet... [Lire la suite]
08 avril 2019

Exil 2

                  Samedi 23 mars   Foutriquet 1° endossa voilà bientôt deux ans l’impériale parure dans laquelle Badinguet s’était immortalisé au beau milieu du 19° siècle. Aujourd’hui, et bien que les armées prussiennes ne soient pas à portée de canon de l’Elysée et du Palais Bourbon, voilà que le vibrionnant Monarque (et débatteur monologuiste) de la France des Banquouilleurs, des Affairistes et des Médéfieux s’est peut-être trouvé une nouvelle référence : Adolphe... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 avril 2019

Mort subite (bis)

                          L’avenue de la Mort Subite. Au niveau du négoce qui se consacre peut-être aux jeux de hasard. Là où copinent le Grand Métropolitain et un Empileur de dalles de béton. Lequel creusa tant et tant que ses engins mécaniques mirent à jour les affleurements d’une nappe phréatique (dont les riverains connaissaient, eux, l’existence !). En catastrophe, l’Empileur de dalles de béton, après avoir bétonnouillé les parois, s’empressa... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 avril 2019

Exil 1

                Rapide translation ferroviaire entre la sous-préfecture de la Région Occitanie et la cité poubelle où s’entassent les résidus ultimes des nucléarisations forcenées. Puis le territoire rural. Ses vignes (qui débourrent à peine). Ses champs de lavande. Ses oliviers. La lente, l’inexorable agonie des buis, dévorés et rendus à l’état de squelettes par une chenille. La pyrale. Le temps d’un voyage en « chemin de fer ». Apaisant. Rassurant. Temps en partie... [Lire la suite]
14 mars 2019

Béton et démocratie

                          Un honorable empileur de dalles de béton émit le projet d’ériger sur la partie droite de l’avenue de la Mort Subite une résidence en lieu et place du garage qui avait interrompu ses activités durant l’automne 2018. Une trentaine de logements répartis sur quatre ou cinq étages. Ainsi que des places de parking. En sous-sol. Sur deux niveaux. Donc des intentions louables dument approuvées par les services que pilote avec... [Lire la suite]
22 février 2019

Antisémitisme

              Je ne manifeste pas. Je contiens mes colères en mes espaces intimes. Je ne m’associe plus aux foules qui s’agglutinent au cœur des espaces de l’urbanité afin de créer l’illusion de la communion. Il ne m’est pas besoin de me forger une identité derrière des banderoles, dans l’immédiate proximité de faiseurs d’opinions, et de scander des slogans dont le simplisme m’horripile. Je m’enclos dans ma tanière. Non point que les belles et bonnes causes ne mériteraient pas d’être... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 février 2019

Orange pourrie

              Deux malheureux et innocents têtards extirpés à l’insu de leur plein gré du marigot natal. Errant parmi ces rues de Montpellier qui jalonnent l’avenue de la Mort Subite. A la recherche d’une fibre optique qui avait cessé d’émettre ses ondes internauticiennes trois jours auparavant. En vain. Désespérés les deux têtards nés d’un croisement contre-nature entre un Orangiste patenté et une vulgaire fripouille appartenant à la famille des sous-traitants (soit donc des ilotes). ... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2019

Avenue de la Mort Subite

  On y meurt allégrement. D’où ma suggestion : débaptiser l’avenue qui porte le nom de la capitale de l’Occitanie et l’affubler d’une nouvelle dénomination, « Avenue de la Mort Subite ». Ce samedi 19 janvier, l’indicible a été outrepassé : un jeune homme de trente ans est mort. L’antépénultième accident sur cette avenue, un accident « fatal » comme cela se dit parfois. Sauf que la fatalité n’a rien à voir avec ce drame qui succède à tant d’autres (j’en décompte déjà quatre ou cinq depuis mon... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,