6032f4e096298354b89830cdeea88c6b

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une rapide feuilletaison.

Mon regard attiré par le reflet d’un visage.

Celui d’un individu qui connut son heure de gloire sous le règne de François le Débonnaire, dans les fonctions de Grand Argentier.

Un individu qui avait auparavant fait fortune en exerçant le métier de ravaudeur de tonsures et qui dissimula dans des cassettes cachées dans des jungles hostiles aux honnêtes hommes des liasses d’euros destinées à rendre confortables ses vieux jours.

Pris la main dans le sac, le camarade Jérôme.

Menteur comme un arracheur de dents.

Parjure.

Jugé et condamné à effectuer un séjour dans les geôles de la Raie Publique, donc à connaître, entre autres, les joies des douches collectives.

Joies dont un magistrat vient de l’exonérer.

Jérôme portera un bracelet électroniquant.

Et il mettra au service d’honnêtes gens en souffrance ses exceptionnels talents d’ancien ravaudeur de tonsures.

Rendu aux plus banales destinées, celles de médecin généraliste.

En Corse.

Et non dans les Vosges ou dans les Ardennes.

Quasiment absout le camarade Jérôme.

La Raie Publique ne cesse de m’étonner.

 

A la lecture (transversale) de l’information expliquant la courageuse décision d’un Magistrat concédant à l’ancien ravaudeur de tonsures cette mesure somme toute confraternelle, je n’ai pu m’interdire de me souvenir des gosses que d’autres magistrats, toujours au nom de la Raie Publique, expédiaient à la chaîne et sous mon regard incrédule dans des culs de basse fosse.

Quelques grammes de haquique ou le vol d’une mobylette.

 

C’est quoi , l’Egalité ?