big

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que d’informations en une de la Bayletterie de ce mercredi 24 janvier !

Dont les agapes de l’âge d’or en la bonne ville de Montpellier !

Cinq mille seniors qui picolent et s’empiffrent.

Au frais du contribuable.

En présence de l’ancien arracheur de dents, peu avare en serrements de mains tavelées et de bises sur des joues enfarinées.

Je conchie ces rassemblements et crèverai droit debout sans jamais m’être compromis à m’asseoir à ce genre de table-là.

Dont la bientôt faillite des entrepreneurs du cru dont les bicyclettes font cruellement défaut aux usagers parisiens.

Dont l’intrusion des flics chez le plus beau, le plus riche et donc le meilleur des montpelliérains, cet entrepreneur que rien n’arrête.

Y compris dans le petit monde de l’Ovalie.

Mais qui n’eut même pas l’idée de souscrire un abonnement au Canard Enchaîné.

Erreur stratégique majeure !

Puisque voilà belle lurette que le dit Canard révéla quelques-unes de ces opérations plutôt louches auxquelles se livra Bernard Laporte, actuel président (mais pour combien de temps encore ?) de la fédération française de rugby et ancien sous-ministre sous le règne de sa Majesté Nicolas le Déplorable.