10484408_10152519634597936_1352636952518673443_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai gardé comme une sorte d’affection à l’égard des deux comiques troupiers qui ont tant œuvré pour le bonheur des palavasiens, rude mais chaleureuse population de marins, confinée à l’embouchure du Lez.

Le Calamiteux Pouêtepouête dont les alexandrinaisons agrémentaient le mensuel municipal de leur musicalité primitive.

Le Pêcheur de moules farcies, dont la biographie fut un best-seller qui souleva tant d’enthousiasme chez les daurades et les maquereaux.

Et voilà que ces deux amis de tellement tant d’années se fâchent.

Christian n’aime plus Albert.

Albert n’aime plus Christian.

Comme dans la chanson des Rita Mitsouko.

« Les histoires d’amour….

Les histoires d’amour finissent mal…

Les histoires d’amour finissent mal en général… »

Et pourtant, pour ces deux là, j’aurais parié ma collection de suspensoirs.

La pérennité de leur relation amoureuse…

Les vieux jours à se chariotter l’un l’autre de la Maison des Flots Bleus jusqu’au Casino…

Les gestes simples d’une tendresse toujours renouvelée…

Mais voilà, Christian n’aime plus Albert…

Albert, lui non plus, n’aime plus Christian…

La Palavazouillerie en est tout affligée….