COMEDIE...

 

Le Libre Midi s'était même fendu d'un article élogieux: la fibre optique se préparait à révolutionner la vie des internautes montpelliérains.

Foi de France-Télécom!

Du moins pour ceux qui résident dans les deux zones équipées par les agents de ce qui fut autrefois un service public.

Et cela avant la fin janvier 2011.

Echéance atteinte aujourd'hui même.

Lundi 31 janvier 2011.

Je me suis donc, ce matin-même, arrêté dans deux agences de la Société désormais capitalistiquement correcte.

"Oui, bonjour. J'avais lu dans le Libre Midi que... avant fin janvier.... une offre réservée aux clients de France-Télécom..."

Silence.

Assortie d'une intense réflexion.

Celle qui sied aux commerciaux formés aux techniques de vente les plus pointues.

"Oui.... Mais nous n'avons toujours pas d'offres d'abonnements à vous communiquer...."

J'interroge: "C'est pour bientôt?"

Visages fermés des deux commerciaux (fort courtois au demeurant): "Nous ne savons pas!"

Et merdre alors!

Qu'advient-il du cadeau de Noël qu'Hélène m'avait promis pour Noël?

Ce fut écrit dans le Libre Midi, oui ou non?

Je sais: j'ai tort de m'impatienter.

France-Télécom prend son temps.

Le temps qui lui est nécessaire pour peler son client puis de le presser et d'en extraire un maximum de jus.

Une orange, quoi!

Sans quoi le capitalisme ne serait évidemment plus le capitalisme.

 

 

COMEDIE...

 

Lolo Joffrin (à main) prend donc ses cliques et ses claques.

Lolo quitte Libé, et s'en retourne au si décati Nouvel Obs où il aura pour mission principale de préparer les obsèques de Jean Daniel.

Le Baron Edouard a donc désigné le successeur de Lolo.

Son choix s'est porté sur celui dont je croise le regard deux fois par jour sous l'abri de la station de tram: Nicolas Demorand.

Le celui-là même qui s'accommoda fort bien des errances de Philippe Val lorsque lui, Nicolas, officiait encore à France-Inter. Au point même d'enfoncer une dague dans les reins de Didier Porte lors de l'affaire qui défraya la chronique au début de l'été 2010. Avant que de trahir le traître et d'obtenir une fort confortable sinécure chez Lagardère (Europe 1).

C'est donc ce journaliste déontologiquement irréprochable qui succédera à Lolo.

De mal en pis!

Ce bon vieux Libé se prépare-t-il à son tour aux seules et triviales fonctions de torche-cul?

 

 

(Vous souhaitez respirer un peu d'air pur? Un vieux de la vieille tente une nouvelle aventure. Michel Butel. Souvenez-vous! "L'Autre Journal"! Un bon quart de siècle! La nouvelle aventure? "L'Impossible"! Du Butel tout craché! Butel qui a évidemment besoin de sous! Dont ceux que je me prépare à dérober, même si je ne suis ni drôle ni paroissien, dans les troncs des églises de Montpellier.

Soyez curieux!

Exigez l'impossible!

http://www.limpossible.fr/ )