Le Libre Midi du jeudi 9 septembre publie un article qui signe l'arrêt de mort des projets de thalassothérapie et de balnéothérapie avec lesquels Christian Jeanjean aura amusé les palavasiens durant sept longues années.
Je publie l'intégralité de cet article ("Immobilier: les frères Costes proches d'investir à Palavas"). Les commentaires ne tarderont pas à suivre.

 

PROJET : Les célèbres Aveyronnais de Paris s'apprêtent à racheter le terrain qui devait accueillir le centre de thalasso

 

De l'aveu même d'un acteur du dossier, le projet serait « très avancé » . Les célèbres frères Costes, qui ont bâti, à Paris, un important groupe spécialisé dans l'hôtellerie, s'intéresseraient sérieusement au terrain des Roquilles, situé à cheval entre Palavas et Carnon. C'est ce même terrain, situé en bordure directe de plage, d'une superficie de 6 700 m², qui devait accueillir un centre de balnéothérapie. Depuis, l'ambitieux projet a connu des ratés et son propriétaire, la société de promotion immobilière Sogis, installée à Castelnau-le-Lez, tente de trouver un repreneur.
Selon nos informations, le contact entre Sogis et le groupe Costes remonterait au début de l'été. Les négociations sont toujours en cours et pourraient aboutir assez prochainement. La prudence est cependant

de règle, tant ce projet a connu un parcours chaotique. Un moment en pourparlers pour reprendre l'emplacement, le groupe Clinipôle (propriétaire, entre autres, de la clinique du Parc, à Castelnau-le-Lez) a fini par jeter l'éponge. Autre partenaire un temps intéressé : Cetim, la société belge qui vient d'acheter un terrain sur le site de Fontcaude, à Juvignac, pour relancer les thermes (notre édition d'hier). Elle a, elle aussi, abandonné.
Les Costes auront-ils plus de chance ? C'est fort possible. Le groupe des Aveyronnais de Paris a de nombreux atouts. Le premier, et non des moindres, c'est sa puissance financière. « Ils viendraient seuls et n'ont pas besoin de partenaire » , explique notre interlocuteur. Le projet est de tout reprendre. « Ils réaliseraient un hôtel 4 étoiles luxe, un restaurant et un spa marin. » Comme l'idée originelle « mais avec quelques aménagements dans la mesure où l'on monterait en gamme sur l'hôtel » . Aucune difficulté n'entraverait la réalisation de cette opération dans la mesure où le permis de construire, dont le rachat serait inclus dans la négociation, est valable jusqu'en juin 2011.
Les frères Costes, dont l'un possède l'hôtel Brasilia à Palavas, ont été reçus en mairie par Christian Jeanjean. « Ils sont effectivement venus me voir et me dire que ce projet les intéressait. S'ils devaient investir ici, ce serait une bonne nouvelle en terme d'image, dans la mesure où ils ont de belles références » , explique-t-il.
Depuis quelques semaines, c'est Jean-Louis Costes qui a en charge le développement de la partie hôtellerie du groupe familial. 

Karim MAOUDJ