Encore le Libre Midi et une information, canicule oblige, j'avais ignorée!

"Ce devait être une fête, mélangeant excentricité, plaisir et agapes. Comme une récente série anglaise, Skins, dont les provocations - consommations de drogues, d’alcool - sont légion. Inspirées de cette série, des skins party sont organisées un peu partout. Celle qui devait avoir pour prochaine étape les arènes de Palavas, demain soir, a été annulée. « À la différence de la série, nous nous conformons à la législation française et ne faisons, en aucun cas, la promotion de produits prohibés », avertit Bad Twins, l’organisateur de la soirée. Quatre mille personnes étaient prévues pour assister à la « plus grande skins party d’Europe », lorsqu’elles ont appris, il y a deux semaines, l’annulation de la soirée.

Vincent Ribera, directeur des arènes
de Palavas, s’est dit surpris par « les vidéos de promotions de ces soirées, sur internet », qu’il a découvertes récemment. Ce dernier croyait, en effet, selon ses dires, « accueillir une soirée électro et non une promotion de la drogue, du sexe et de l’alcool ». Du côté de la mairie de Palavas, le premier adjoint, Albert Édouard, se réjouit de cette décision : « Tout ça aurait mis la pagaille et mobilisé la présence d’un dispositif de sécurité conséquent. » Bad Twins, qui préparait sa troisième skins party, s’est montré choqué : « Nous attendions des personnes venues de Paris, de Belgique et de partout en France », précise-il. « Dans leur cahier des charges, les organisateurs ne nous avaient pas présenté la soirée comme ce qui est sur internet », explique Vincent Ribera.

Pourtant, Bad Twins a toujours « donné l’ensemble des garanties pour que ses événements se déroulent bien ». Les personnes qui avaient acheté leur billet en pré-vente sont conviées à la Villa rouge, demain, où une salle leur sera dédiée. En espérant retrouver l’exubérance de ces folles soirées.

Antoine GRENAPIN"

Voilà donc un Directeur des Arènes qui découvre au dernier moment le contenu d'un spectacle qu'il a programmé (et qui figure encore sur le site officiel de la Ville avec la mention "annulé"). Alors qu'il a eu tout son temps pour se renseigner, pour visionner les fameuses vidéos qui lui auraient révélé les pires des turpitudes: sexe, drogue, alcool! (Drogue et alcool dont la consommation est bien évidemment étrangère à Palavas où tout n'est que luxe, calme et volupté.....). De qui se moque cet inconséquent Directeur des Arènes, Arènes richement subventionnées par la Commune?