COMMUNIQUE:


«LE PARKING DE PALAVAS : CA S’APPELLE DE L’URBANISME ?....»

 

 

Dans un récent numéro du MIDI LIBRE, un long article a été consacré au projet de PARKING mis en oeuvre par le premier adjoint de Palavas sous l’autorité du Maire.

 

L’opposition tient à faire connaître sa position sur ce projet.

 

S’agissant de la méthode,une fois de plus, le Maire  de Palavas et son premier adjoint choisissent délibérément de refuser tout débat démocratique : les élus ne sont en aucune manière consultés ; aucune délibération spécifique n’a été consacrée à ce projet majeur pour Palavas. Seuls, un article dans le bulletin municipal de Décembre 2009, et trois mots arrachés, lors du Débat d’Orientation Budgétaire, auront été la base de débat municipal de ce projet. Les études préalables de l’architecte (Le même que pour le Phare ?) et leur coût n’ont jamais été communiqués au Conseil.

Les élus d’opposition ne seront pas plus informés de l’avancement des travaux puisque, heureux hasard, le montant des travaux de 5 Millions d’Euros relèvera des seules décisions du Maire sans passer par la Commission d’Appel d’Offre. Toute commission municipale ou extra municipale sur l’urbanisme étant refusée par le Maire - à la différence de toutes les communes un tant soit peu démocratique - le premier adjoint pourra donc mener en solitaire, le dossier en toute tranquillité.

 

Sur le fond, le stationnement est un problème prioritaire de la commune de Palavas.

 

Le Maire, écologique sur des patinettes électriques lorsqu’il est candidat aux régionales, sacrifie, chez lui, au tout automobile en promouvant le stationnement gratuit et en refusant un système de bus adapté .Il veut faire d’un parking un objet architectural qui va massacrer l’entrée de ville.

 

Et les ajouts environnementaux annoncés, pour aussi justifiés qu’ils soient, ne retirent rien aux questions de fond posés par ce projet.

 

Nous proposons qu’un groupe de projet soit réuni par la Mairie, avec les élus d’opposition, des commerçants, et les acteurs de la vie locale concernés par ce projet.

 

Nous suggérons que l’organisation des déplacements fasse l’objet d’une véritable concertation pour l’élaboration d’un Plan Local de Déplacements qui privilégie les transports en commun, s’inscrive dans une politique de développement durable (Agenda 21) et régule autrement les flux automobiles et le stationnement à Palavas.

 

Nous demandons que les espaces s’étendant des Arènes à la salle bleue et jusqu’au Parc du Levant fassent l’objet d’un plan d’aménagement concerté d’utilité publique. Cet ensemble doit faire l’objet d’un vrai projet d’urbanisme avec études et concours d’idées, et non ressembler à un jeu de « légo » où l’on pose des pièces les unes après les autres sans réflexion d’ensemble.

 

Nous demandons de surseoir à l’implantation du projet et d’en examiner d’autres localisations possibles proches de la Salle Bleue et des Arènes pour valoriser autrement l’entrée de ville.

 

Enfin, nous prenons le risque de poser la question : ne conviendrait-il pas d’engager une large concertation communale sur le stationnement  payant ?