Les bâtisseurs palavasiens continuent à combler les trous!
Comme ici, avenue Saint-Maurice.
HPIM6471
Toujours la même pratique: on rase et on substitue à l'ancienne construction, sur les quelques mètres carrés disponibles, un amas de béton flambant neuf.
Sur ce front de mer à l'avenir pourtant si incertain.
Et surtout sans la moindre vision du développement urbain de la commune.
En dépit des proclamations d'intention sur le "développement durable".
On se fout même de la gueule des pauvres.
Ceux des logements dits sociaux.
Sans la moindre vergogne.
HPIM6191